Rester ou partir après une infidélité : prenez la bonne décision !

par Yves Randrianasolo
infidélité

Rester ou partir ? Une question difficile à répondre après avoir découvert que votre partenaire vous a été infidèle. Cette question doit aussi se poser si c’est vous l’infidèle. Quoi qu’il en soit, assurez-vous de prendre la bonne décision pour éviter de retourner en arrière. Voici quelques conseils qui peuvent influencer votre choix.

Connaître l’origine de l’infidélité

Bien qu’aucune excuse ne soit valable pour justifier une infidélité, tentez de comprendre : comment êtes-vous arrivé à ce stade ? Cela vous évite de prendre une décision à la hâte que vous risquez de regretter plus tard. Pour cela, identifiez les attitudes, les comportements ou les négligences mutuelles qui vous ont conduit à cette situation.
En effet, une relation extraconjugale ne signifie toujours pas que la personne infidèle ne ressent plus rien pour l’autre. La plupart du temps, l’infidélité lui sert à combler le manque ressenti dans sa vie de couple. Cela peut être aussi un moyen pour lui de venger les maltraitances, la négligence, voire l’infidélité de son partenaire. Des facteurs externes peuvent également pousser l’autre à voir ailleurs comme le chômage, le deuil, la dépression, etc.

Découvrir les signes inquiétants

Avant de prendre une quelconque décision, identifiez les signes inquiétants qui ne vous permettent pas de reconstruire votre couple. Voici les 3 signes qui ne trompent pas :
• Le manque d’amour : si le manque d’amour a été toujours un problème, il est inutile d’utiliser l’infidélité comme une excuse pour rompre. Ce manque est généralement dû à une relation fondée sur une mauvaise base : une grossesse imprévue, la peur de la solitude, les pressions familiales, etc.
• La mort de l’amour : dépasser une relation extraconjugale vous sera difficile si l’amour n’existe plus entre vous deux. Mettez de côté votre infidélité ou celle de votre partenaire et identifiez la vraie raison pour laquelle vous avez cessé de l’aimer. Après cela, posez-vous la question si vous êtes encore capable de retomber amoureuse de lui. Si la réponse est oui, battez-vous pour votre couple. Dans le cas contraire, il est inutile de continuer.
• Le refus de prendre les responsabilités : que vous soyez la victime ou le fautif, apprenez à prendre votre part de responsabilité dans l’histoire. Pour ce faire, ouvrez-vous à votre partenaire et étalez vos sentiments l’un envers l’autre. Si vous ne vous sentez pas capable de faire cela, votre relation ne va jamais marcher.

Se référer aux chiffres

Bien que chaque situation soit unique, vous référer aux statistiques dévoilées sur la toile va certainement influencer votre décision. Suite à une infidélité, sachez alors que :
• 57 % ont décidé de sauver leur relation ;
• 25 % ont préféré rompre ;
• 18 % n’ont pas donné leur avis.
Si vous êtes dans la première catégorie, vous pouvez tenter de sauver votre couple. Vous pouvez en profiter pour faire le point sur votre relation. Cela vous permet également de repartir sur une bonne base afin d’éviter de reproduire les mêmes erreurs à l’avenir. Ainsi, vous allez bâtir une relation plus profonde et plus solide avec des besoins émotionnels plus nourris. Mais pour y arriver, essayez de résoudre vos problèmes et voyez entre vous si vous êtes capable de surmonter la situation ensemble. Si vous êtes justement le fautif, rendez-vous sur internet pour avoir des idées sur la façon de regagner l’amour de votre vie après cette trahison.
Par ailleurs, personne ne vous empêche de suivre les 25 % si vous jugez que partir est la meilleure solution. Cependant, prenez votre temps avant de prendre une telle décision, parce que celle-ci est définitive. Cela vous permet, entre autres, d’évoluer chacun de votre côté tout en apprenant de vos erreurs respectives dans vos futures relations.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer