D’où vient l’expression le choix du roi ?

par Celia
choix du roi

L’expression “le choix du roi” est toujours d’actualité. De nombreux parents entendent fréquemment ce dicton, mais ils ne saisissent pas vraiment ce qu’il signifie.

Nous allons expliquer de manière concise et claire l’expression “le choix du roi” dans cet article.

Le choix du roi, qu’est-ce que c’est ?

On entend souvent l’expression, vous avez le “choix du roi” lorsqu’un jeune couple attend une fille comme deuxième enfant après un garçon. En revanche, le fait d’avoir d’abord un garçon et ensuite une fille entraîne la déclaration du choix de la reine.

Une expression historique

C’est au Moyen Âge que cette expression est apparue pour la première fois. À l’époque, lorsqu’un couple royal attendait un fils, cela était considéré comme un signe de descendance assurée. En effet, cet enfant serait en mesure de perpétuer le nom de la famille et peut-être d’avoir un fils à lui dans le futur.

Au Moyen Âge, une femme ne pouvait pas contrôler une nation. Par conséquent, il était impératif de tomber enceinte le plus tôt possible d’un garçon. Le but était de produire un héritier pour l’avenir. Cependant, il était également encouragé d’avoir une femme comme deuxième enfant. Le plan était de la faire épouser plus tard un homme riche pour aider à maintenir et, si nécessaire, à renforcer la famille. Les ménages royaux ne souhaitaient pas avoir uniquement des garçons ou uniquement des filles. Dans le premier cas, il s’agissait d’un moyen de distribution de l’héritage. Dans le second cas, cela interdisait un héritier de la couronne.

Le choix royal : un symbole de la famille idéale ?

Les gens aiment encore parler du “choix du roi” comme s’il s’agissait de la structure familiale idéale, celle qu’il faut sûrement répéter pour être heureux. On constate cela même aujourd’hui lorsqu’un couple à d’abord un garçon, puis une petite fille ou si c’est l’inverse qui se produit. Par conséquent, les parents subissent une certaine pression en ce qui concerne l’orientation sexuelle du deuxième enfant. Il va sans dire que s’il y a une deuxième fille ou un deuxième garçon, ils seront confrontés aux dires de certaines personnes. En revanche, il est tout à fait acceptable d’avoir deux enfants du même sexe.

L’essentiel est de savoir que certains parents ne se soucient pas du sexe de leur enfant et seront satisfaits de n’avoir que des garçons, que des filles ou les deux. Il est également important de garder à l’esprit que le sexe d’un enfant ne peut être choisi et que chaque couple à une chance sur deux d’avoir un enfant de l’un ou l’autre sexe.

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles familiaux différents, ce qui prouve qu’il n’y a pas d’idéal ni rien qui s’en rapproche. Vous ne serez pas heureux si vous avez d’abord un garçon et ensuite une fille. Le plus important, bien sûr, est de voir vos enfants grandir en bonne santé, quel que soit leur sexe, donc le sexe du nouveau-né n’a pas vraiment d’importance.

Pour vous aider à comprendre plus le sujet, nous vous invitons à découvrir plus d’informations en consultant Maman Blonde.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer